I feel complete

Par défaut

Plusieurs fois, mon amoureux marie m’a dit, enfin m’a ecrit, qu’avec moi il se sentait entier. Bien sur je prenais ca pour moi, pour mon inegalable effet sur lui, cette vague qui allait balayer tous ses doutes et questionnements, comme elle l’avait fait pour moi. Bien sur j’avais tort.

J’ai repense a cette petite phrase recemment. Et je pense que desormais je l’interprete a sa juste valeur : avec moi en plus de sa femme, il se sentait entier, accompli. Moi etant juste le ‘side dish’, madame-son-epouse le plat principal. L’un donnant au repas une saveur un peu mois fadasse, l’autre restant la bonne grosse base bien nourrissante.

J’ai profite d’avoir M. Flamant Rose sous la main il y a peu pour lui demander son avis, puisqu’il est dans la peau de l’amoureux marie jusqu’au cou. Il m’a confirme voir les choses de la meme facon. Si Melle Flamant Rose devait sortir de sa vie, il en serait malheureux et il lui manquerait quelque chose. S’il devait choisir, il choisirait madame-son-epouse.

La messe est dite.

Publicités

"

  1. Est-ce que se sentir « entier » n’est-il pas une autre manière de dire « heureux ». Et ça montre juste que grâce à toi, il est heureux ; sans toi, il ne l’est plus.
    Ah là là… Cette propension à se prendre la tête pour des choses futiles et secondaires, c’est tout féminin, ça ! 😛 (J’en fais trop là !)

    • il faudrait le lui demander, car lorsque je lui posais la question « es-tu heureux ? », je n’ai jamais eu de réponse
      ici je ne donne que mon ressenti et mon avis, que je considère comme des vérités universelles, évidemment 🙂

  2. Merci à tous ! Quelle belle messe, une maîtresse ou un amant a une place plus que merveilleuse à chacun de vos yeux . Avez-vous seulement pensé une seule et qu’une seule fois que ces personnes avaient peut-être un »cœur » et y mettaient dans leur relation des sentiments….méritent-ils pas plus de considérations (comme pour vous Mlle Gazelle ) à veuillez m’excuser les règles de départ ont été fixées (je vous donne la réponse : ça pardonne tout )

    • Nous sommes amants et maris, maîtresses et épouses en même temps ou de façon consécutive. Nous aimons et/ou nous souffrons quelque soit notre « statut ».
      Je crois que ce qui nous lie est justement de mettre bien plus qu’une histoire de sexe dans nos relations extra-conjugales. Quand aux règles… Elles semblent rassurantes mais souvent non dites et mouvantes. Donc tout sauf rassurantes!

  3. En quoi souffrez-vous?
    Je ne sais plus si cela est miss panthère ou Mlle gazelle qui l’écrivait : » vous avez la place la plus aisé »
    Vous ne pensez pas?

    • Ce n’est pas la pire place, mais avoir 2 vies n’est pas forcément très simple.
      Cacher, essayer d’avoir une relation harmonieuse avec Mme et surtout Melle n’est pas simple tous les jours.
      Cette dernière souffre de son statut, et évidemment cela me rend malheureux.
      Ma vie privée est agréable, je ne cherche pas à apitoyer le peuple, mais il y a des hauts et des bas, et ma réalité est très différente de l’image d’Épinal du mari adultère imbécile heureux satisfait de sa bonne fortune!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s