Sémantique

Par défaut

Je ne parle pas la même langue avec l’un ou l’autre.
Avec l’amoureux j’ai pris l’habitude pendant toutes ces semaines de communiquer en français pendant l’acte. Parfois, question de conditionnement et d’habitude,  il m’arrivait de sortir un mot dans l’autre langue, comme un réflexe, mais il ne s’en offensait pas, au moins, je n’ai pas mélangé les prénoms, ce que je crains souvent, surtout avec le mari.
Quand j’ai retrouvé mon mari au lit,  moment où on est le moins en contrôle de sa pensée ou son flot de paroles, j’ai usité le français, beaucoup plus que la normale.
J’y ai pensé, je me suis dit mince,  je vais me faire piéger comme ça.
Le piège aussi est de s’aventurer dans une position ou une caresse dont nous n’avons auparavant jamais gratifié l’officiel, ça aussi
c’est dangereux et si le partenaire est attentif peut se révéler comme un indice sur notre incartade.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s